L'engagement des présidentiables

Retrouvez nos propositions développées dans la Charte des Emplois de la Famille, afin de faire émerger les nouveaux rôles de la famille grâce à un projet politique pour la Société française.

Par Monsieur Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil économique, social et environnemental
" Je partage votre analyse sur la nécessité pour notre modèle social de connaître une nouvelle impulsion, un souffle nouveau. La mise en œuvre des principes édictés par la charte des emplois de la famille sera certainement prépondérante pour y parvenir. "
Par Madame Neelie Kroes, Vice-présidente de la Commission européenne, en charge de l’Agenda numérique
" Nous avons espoir que la Charte de la FEPEM soit très rapidement utilisée de façon active dans le débat européen.

La Commission européenne est particulièrement sensible au problème de la création d’emploi […], il n’y a aucun doute que la grande importance et le potentiel de l’emploi à domicile doit jouer un rôle clé pour aider à créer des emplois et améliorer la qualité du travail et les compétences des travailleurs de ce secteur. "
Par Monsieur Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche
" Je reste convaincu que les Français sont en attente de propositions et d’idées nouvelles pour faire face aux défis à venir. […] je vous remercie vivement pour votre démarche. "
Par Madame Catherine Vautrin, Députée, Membre de la Commission des affaires économiques
" Vous avez bien voulu me transmettre la Charte des Emplois de la Famille que vous avez préparée, afin de faire émerger les nouveaux rôles de la famille aujourd’hui [et] dont j’ai pris connaissance avec beaucoup d’attention, compte tenu de l’intérêt du sujet, et je peux vous assurer que ces éléments viendront utilement nourrir ma réflexion.
Je tiens, par ailleurs, à saluer votre initiative dans le cadre des travaux de la Fédération des Particuliers Employeurs de France. "
Par Madame Nicole Bricq, Sénateur, Rapporteure générale de la Commission des finances
" Je tiens à saluer l’engagement de la Fepem dans la campagne présidentielle qui, au travers de cette charte, décline un projet de société favorisant la cohésion sociale, la solidarité et la justice.

Remettre du lien social au cœur des perspectives et des objectifs économiques, et notamment de la cellule familiale, comme le prône la Fepem, fait largement écho au programme décliné et défendu de François Hollande. "